A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU.

Lot Number 174
Author PROUST, MARCEL
Title A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU.
Year Published 1913
Place Printed PARIS
Printed By GRASSET N.R.F.
Description PROUST, MARCEL A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU.PARIS, GRASSET, N.R.F., 1913-1927. Ensemble 13 volumes in-12 ou petit in-8 (193 x 137 mm), brochés.Couvertures fragiles, premier plat de Du Côté de chez Swann détaché, de A l' Ombre de jeunes filles en fleurs et Le Côté de Guermantes I en partie détaché, quelques rousseurs à certains volumes.Les 5 premiers volumes portent chacun de très longs envois sous forme de lettres à Jean-Louis Vaudoyer sur le premier feuillet blanc ou pour Sodome et Gomorrhe II au dos du premier plat de la couverture. Vaudoyer a souligné certains passages à la mine de plomb dans les marges.Du Côté de chez Swann. Paris, Grasset, 1913. Edition originale. Exemplaire de premier tirage avec les caractéristiques mentionnées par Max Brun dans Le Livre et l'Estampe (1966, no 45-46, pp. 5 à 39). Premier plat de la couverture détaché, couverture fragile. Proust évoque dans l'envoi le désir de s'expatrier en Italie "Votre lettre m'a rempli de joie et pourtant je suis bien malheureux en ce moment [...] Si vous connaissiez une maison tranquille, isolée, en Italie, n'importe où, je voudrais partir. Ou si je reste à Paris, je voudrais que vous m'en fassiez, par les indications que vous me donneriez, une gde Vicence [...]". Il souhaiterait louer le Palais Farnèse, mais "hélas au moment où paraît ce livre je pense à tout autre chose qu'à lui". (Kolb date cet envoi du 14 novembre 1913, Correspondance, T. XII, 145, pp. 314-315). Marcel Proust l'offrit à Jean-Louis Vaudoyer le jour même de sa parution.A l'ombre des jeunes filles en fleurs. Paris, N.R.F., 1918. Deuxième édition. Couverture portant la mention de Deuxième édition. Dans son envoi, Proust se désole de ne pouvoir lui envoyer qu'une deuxième édition, évoquant une possible spéculation des libraires : "Je fais chercher pour vous des premières éditions de ces deux livres, sans pouvoir en trouver. Quelque libraire peu scrupuleux les aura accaparées et mises en cachette". Il ne lui reste plus qu'une seule première édition qu'il enverra à Régnier. Vaudoyer fit une lecture attentive de cet ouvrage, en effet on remarque des annotations en marge de certains passages et sur les derniers feuillets une liste de pages de référence. (Kolb date cet envoi vers la fin de juillet 1919, Correspondance, T. XVIII, 196, pp. 356-357).
Comments Le Côté de Guermantes I. Paris, N.R.F., 1920. Edition originale. Proust lui fait porter un exemplaire "... La moitié de mes exemplaires s'est perdue... c'est ma dernière édition originale et si celle-ci s'égarait encore, je n'oserais pas vous envoyer une deuxième édition, maintenant que je vous sais bibliophile". Il l'invite à venir entendre jouer chez lui le XIV Quator en concert privé "pour deux ou trois beethoviens, (gens fort en retard car il paraît que c'est le dernier des musiciens) ..." Proust évoque alors sa mère, morte au mois d'octobre 1918, en compagnie de laquelle il écoutait ce quator (Kolb date cet envoi peu avant le 29 décembre 1920, Correspondance, T. XIX, 378, pp. 690-691).Le Côté de Guermantes II. Sodome et Gomorrhe I. Paris, NRF, 1921. Deuxième édition. Les lettres et les mots s'enchevêtrent les uns dans les autres comme souvent chez Proust. Ce dernier préférerait lui envoyer une édition originale plutôt que celle ci " Les seuls vers sur Cuyp restés dans mon souvenir. Ils furent écrits avant une classe à Condorcet, en sortant du Louvre où je venais de voir les cavaliers qui ont une plume rose au chapeau" [allusion au Tableau des trois cavaliers dans Les Plaisirs et les Jours]."Vous verrez dans Guermantes II que la duchesse n'était pas plus contente de son portrait par Elstir que les modèles des grands peintres du leur [p. 791]. Et je n'avais pas pu en disant cela vous imiter, puisque c'était imprimé et en vente un mois avant l'incomparable promenade dont je vous reste si profondément et affectueusement reconnaissant". Il rêve encore d'Italie et de Rome qu'il voudrait" à force de vues de ce genre [tableau de Ingres] et à grand renfort de Corot, etc. deviner". Il évoque ses conversations avec Gide à propos des articles de Vaudoyer sur Vermeer et les défend contre "l'imbécile qui leur a fait injure dans les Débats". (Kolb date cet envoi le mardi soir 24 mai 1921, Correspondance, T. XX, 160, pp. 291-293).Sodome et Gomorrhe II. Paris, NRF, 1922. Edition originale. 3 volumes. Magnifique envoi dans lequel Proust le félicite pour ses articles parus dans l'Opinion, articles "qui l'émerveillent" et surtout ceux consacrés à son peintre favori, Vermeer, dont figure une biographie dans Du côté de chez Swann. Il évoque alors la fameuse visite qu'ils firent ensemble au Musée du Jeu de Paume le 24 mai 1921 "Je garde le souvenir lumineux du seul matin que j'ai revu et où vous avez guidé mes pas qui chancelaient trop vers ce Ver Meer où les pignons des maisons sont comme de précieux objets chinois [...] Et puis voici que de vous avoir écrit une dédicace qui a la longueur d'un de mes livres, dans l'état où j'étais, me voici avec bras et jambes si cassés que je sens que dès que je pourrai me remettre à envoyer la fin de mes livres, je me bornerai à "de la part de". Au revoir cher ami fort admiré ..." (Kolb date cet envoi du 17 juin 1922, Correspondance, T. XXI, 209, pp. 291-293).Les envois s'interrompent, Proust étant décédé le 18 novembre 1922 avant d'avoir pu publier toute son oeuvre.La Prisonnière. Sodome et Gomorrhe III, Paris, NRF, 1923. Edition originale. 2 volumes. Un des 800 exemplaires de tête.Albertine disparue. t. I et II. Paris, NRF, 1925. Edition originale. 2 volumes. Un des 1200 exemplaires pour les Amis de l'édition originale.Le Temps retrouvé. Paris, NRF, 1927. 2 volumes in-8. Exemplaire sur vélin pur fil Lafuma. PROVENANCE Jean-Louis Vaudoyer (envois sur les 5 premiers volumes) -- J.P. Lapeyre (1980, no 174 M-T). LITERATURE Les envois de ces exemplaires sont cités dans Kolb, Correspondance de Marcel Proust. Du côté de chez Swann ainsi que les trois volumes de Sodome et Gomorrhe II ont figuré à l'exposition Marcel Proust, Bibliothèque nationale, 1965 (no 402-e ; no492-c). CATALOGUE NOTE L'écrivain et critique d'art Jean-Louis Vaudoyer (1883-1963) et Marcel Proust se rencontrent en 1910 à l'occasion des Ballets russes. Très vite les deux hommes se lient d'une amitié sincère et profonde. C'est en sa compagnie que Proust effectuera l'une de ses dernières sorties en mai 1921. Proust avait lu avec intéret l'article de Vaudoyer sur le peinture hollandaise paru dans l'Opinion en Mai 1921. Ils se rendent ensemble à la visite de l'exposition des Peintres Hollandais au Jeu de Paume le 24 mai. C'est au cours de cette ultime sortie que Proust eut un malaise qui obligea Vaudoyer à le soutenir jusqu'à la "Vue de Delft" de Vermeer, tableau que Proust considérait comme "le plus beau tableau du monde" (lettre à Vaudoyer 18-26 mai 1921). Après avoir lu les pages sur la mort de Bergotte dans le numéro d'hommage à Proust de la N.R.F., Vaudoyer raconta cet épisode à Jacques Rivière, le 9 janvier 1923, : "Proust connaissait parfaitement Vermeer ; il l'aimait avec la plus fidèle passion. Je peux vous raconter [...] de quelle manière il a employé (si l'on peut dire), pour la Mort de Bergotte, une visite que nous fîmes ensemble un matin de mai (ou de juin), en 1921, à l'exposition hollandaise du Jeu de Paume, où la Vue de Delft figurait. [...] Il avait lu avec beaucoup de bienveillance et d'indulgente amitié, une étude sur Vermeer que j'avais donnée à l'Opinion, et le passage sur "le petit pan de mur jaune" le frappa [...] Ce matin là, au Jeu de Paume, Proust était extrêmement souffrant [...] Plusieurs fois il revint s'asseoir sur ce "canapé circulaire" d'où roule Bergotte pour mourir " (lettre citée par Jean-Yves Tadié, Marcel Proust. Paris, Gallimard, 1996, PP. 873-874). Jacques de Lacretelle, autre ami de Proust, évoque cet exemplaire de Sodome et Gomorrhe (reproduit cidessus) dans l'article "Deux amis de Marcel Proust : Jean Cocteau et Jean-Louis Vaudoyer", Bulletin de la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray, no 14 - 1964, p. 113).
References
Provenance
Estimated Price EUR 100,000.00 - 150,000.00
( USD 138,000.00 - 207,000.00 )
Actual Price EUR 198,750.00 ( USD 254,400.00 )

Search

AUCTION DETAILS

Auction House Sothebys
Website http://www.sothebys.com/
Auction Name Books and Manuscripts
Sale Number #PF1213
Auction Date November 19, 2012 - November 19, 2012
Book Images