Journal. 1872, 1873, 1874, 1875, 1876 et 1877.

Lot Number 241
Author EDMOND DE GONCOURT (1822-1896).
Title Journal. 1872, 1873, 1874, 1875, 1876 et 1877.
Year Published 1872
Place Printed
Printed By
Description EDMOND DE GONCOURT (1822-1896). Journal. 1872, 1873, 1874, 1875, 1876 et 1877. 6 volumes in-4 (272 x 217 mm). Manuscrit autographe de 218 feuillets, encre noire ou violette au recto seulement. Tome I: ff. 1 a 45 (becquet folio 44); Tome II: ff. 47 a 65 (dont un feuillet 48bis); Tome III: ff. 67 a 107; Tome IV: ff. 109 a 162; Tome V: f. 1 puis ff. 3 a 36; Tome VI: ff. 1 a 24 (13 & 14 sur la memepage). Biffures et corrections a l'encre noire, indications du typographe au crayon bleu. Chaque feuillet est composA de fragments dAcoupAs et tres soigneusement contrecollAs bord a bord. Reliure signee Lortic fils, maroquin moutarde, double filet dorA encadrant les plats frappAs de la devise des Hugo "EGO HUGO", roulette intArieure doree, tranches dorees. COPIE AUTOGRAPHE, RESTAE INCONNUE, DE SIX ANNAES DU CALEBRE JOURNAL DES FRERES GONCOURT. Ce manuscrit de travail, destinA a l'Aditeur Charpentier pour son Adition du Journal (dont la publication s'Atale entre 1887 a 1896), semble bien etre une mise au net avant l'impression des epreuves comme en tAmoignent les passages raturAs et les nombreuses indications du typographe. Les quelques variantes relevees par rapport a la version publiee chez Charpentier viennent de ce qu'Edmond de Goncourt a lui-memeretravaillA les epreuves par par la suite. Le manuscrit ne comporte pas d'inAdit et les passages raturAs figurent bien dans le manuscrit du Journal conservA a la Bibliotheque nationale de France et que le cAlebre diariste ne souhaitait voir publier qu'apres sa mort. Aussi, soucieux de ne livrer au public qu'une version expurgee, s'est-il astreint a un minutieux travail de censure. Si l'on ignore comment ce manuscrit est arrivA dans la famille Hugo, il a figurA dans la bibliotheque de Georges Hugo qui, tres probablement, l'a fait relier par Lortic fils dont l'activitA est connue a partir de 1884. Victor Hugo l'avait-il dAjA en sa possession et Georges l'aurait-il fait relier apres la mort de son grand-pere ou Georges l'aurait-il lui-memeacquis? On pourrait Amettre bien d'autres hypotheses. Le manuscrit n'aurait-il pas pu etre donnA par la famille Daudet a Victor Hugo ou bien a Georges? Tres proche d'Edmond de Goncourt, dont il fut l'exAcuteur testamentaire, Alphonse Daudet Atait aussi le beau-pere de Jeanne Hugo. Le mystere demeure. A? la mort de Jules, en 1870, Edmond poursuit seul cette vaste fresque entreprise conjointement en 1851. Au fil de ces six annees, les allusions a Victor Hugo sont nombreuses depuis la premiere de la reprise de Ruy Blas le 19 fAvrier 1872 jusqu'A un dAner chez lui le 12 fAvrier 1877. -Dimanche 24 mars [1872]: "Hugo est restA avant tout un homme de lettres. Dans la tourbe au milieu de laquelle il vit, dans le contact imbAcile et fanatique qu'il est obligA de subir [...] l'illustre amoureux du grand, du beau, enrage au fond de lui [...] Hier a sa table il prenait la dAfense du prAfet Janvier. L'autre jour a propos d'une discussion sur Thiers, il jetait a Meurice: 'Scribe est un bien autre coupable !' [...] Parfois, devant l'envahissement de son salon par les hommes a feutre mou, il se laisse retomber, avec une lassitude indAfinissable, sur son divan, en jetant dans une oreille amie: 'Ah voilA les hommes politiques!' [...] Il disait a Judith, ces jours-ci, dans une visite oA il se sauve de son chez lui; 'Si nous conspirions un peu, pour faire revenir les NapolAon, alors, n'est-ce pas, nous retournerions lA-bas... nous irions a Jersey' [...]" (tome I, ff. 19 & 20). -Jeudi 28 mars [1872]: "[...] Il est neuf heure et l'on dAne. J'entends la voix de Hugo [...] Il quitte poliment le dAner, et vient me trouver [...] il me parle des l'abord de la mort, qu'il considere comme n'Atant pas un Atat d'invisibilitA pour nos organes [...] Je le ramene a lui, a Ruy-Blas. Il se plaint de la demande, qui lui est faite d'une nouvelle piece de son rApertoire. La rApAtition d'une piece, ca l'empeche d'en faire une autre [...] Puis il parle de sa famille, de sa gAnelogie lorraine, d'un Hugo, grand brigand fAodal, dont il a dessinA le chActeau pres de Saverne [...]" (tome I, ff. 20 & 21). -Mardi 5 aoA»t [1873]: "Mme Charles Hugo m'a invitA ce soir a dAner, de la part de son beau-pere [...] On se met a table. Et aussitot se renversant dans les assiettes de tout le monde, deux tetes d'enfant: la mAlancolique du petit garcon, la tete fA»tee de la petite Jeanne [...] Il [Victor Hugo] se met a parler. Il parle de l'Institut, de cette admirable conception de la Convention, de ce SAnat dans le bleu, comme il l'appelle [...] Depuis quelque temps, la petite Jeanne porte sa cuisse de poulet a ses yeux, a son nez, quand tout a coup elle laisse tomber sa tete dans la paume de sa main [...] On l'enleve, et son corps tout mou se laisse emporter, comme un corps oA il n'y aurait pas d'os [...]" (tome II, ff. 53 a 56). -Lundi 27 dAcembre [1875]: "Je dAne ce soir chez Hugo [...] il se laisse tomber sur le divan [...], dit qu'il n'est pas modArA, parce que l'idel d'un modArA n'est pas le sien, mais qu'il est un apaisA, un homme sans ambition et AprouvA par la vie [...]" (tome IV, ff. 156 & 157). -Dimanche 5 mars [1876]: "[..] Aujourd'hui dimanche, dernier jour des Alections, j'ai la curiositA de saisir l'aspect du salon Hugo. Dans l'escalier, je rencontre s'en allant, Meurice et Vacquerie. Dans le salon du poete presque vide, Mme Drouet, raide dans sa robe de douairiere galante, se tient assise a la droite d'Hugo, dans une attention religieuse [...]" (tome V, f. 12). Nous tenons a remercier vivement M. Jean-Louis Cabanes, professeur AmArite a l'universitA de Paris Ouest Nanterre et M. Pierre-Jean Dufief, professeur a l'universitA de Paris Ouest Nanterre et prAsident de la SociAtA des amis des freres Goncourt pour l'aide qu'ils ont bien voulu nous apporter. (6) Post-Lot Text a HITHERTO UNKNOWN MANUSCRIPT, IN THE HAND OF EDMOND DE GONCOURT, FOR PART OF THE FAMOUS DIARY OF THE GONCOURT BROTHERS, WITH THE TYPOGRAPHER'S ANNOTATIONS. FROM THE LIBRARY OF GEORGES HUGO
Comments
References
Provenance
Estimated Price EUR 30,000.00 - 50,000.00
( USD 41,400.00 - 69,000.00 )
Actual Price EUR 106,600.00 ( USD 139,646.00 )

Search

AUCTION DETAILS

Auction House Christies
Website http://www.christies.com
Auction Name Collection Victor Hugo
Sale Number #3526
Auction Date April 4, 2012 - April 5, 2012
Book Images